En octobre dernier, nous avons retrouvé nos amis du Maquis dans le quartier Saint-Joseph, place Appy, à Apt dans le Lubéron. Dans la lignée de leurs actions à Cavaillon, ils mènent un travail de terrain dans cette cité à l’allure calme et endormie. Avec le centre social Maison Bonhomme ils commencent à questionner le quartier et ses habitants pour y encourager les dynamiques locales et collectives de mieux vivre ensemble.
Nous prenons le parti d’accompagner leur action dès le début, par un chantier afin de mettre un peu les pieds dans le plat et les mains dans le cambouis. Agir pour faire réagir et se rencontrer.

ATELIER CARTO ET PORTEUR DE PAROLE

Un samedi matin nous les rejoignons et organisons un  atelier de cartographie sensible pour comprendre les pratiques quotidiennes des habitant·e·s et leurs envies de transformations dans le quartier. Nous recueillons les paroles des passant·e·s qui rentrent du marché. Les regards sont d’abord un peu fuyants puis petit à petit les langues se délient, les discussions vont bon train, notamment de la part des ados qui habitent la place.

APPY TOGETHER

Deux lieux sont majoritairement pointés du doigt : la place centrale Place Appy, manquant cruellement de mobiliers urbains et la « maisonnette », petit abri situé de l’autre côté de la route. « Avant il y avait des bancs, mais on nous les a enlevés ». On comprend assez rapidement que cet endroit pourrait être le lieu de rencontre des ados, n’en déplaise à certains riverains, qui se plaignent du bruit. Les jeunes sont énervés, ils n’ont pas le droit de jouer au foot sur la place en revanche – absurdité exacerbée – ils peuvent jouer sur la route !
La place semble être une caisse de résonance allant à l’encontre des effusions de la jeunesse. « On se rencontre peu, il n’y a pas de bancs, ni d’arbre de toute façon ». L’ambiance générale ne semble pas être très conviviale. On peut lire sur le sol de la place les traces des arbres et des bancs qui ont progressivement été supprimés plutôt que remplacés.
L’envie d’égayer un peu en apportant de la couleur et des jeux pour les plus jeunes se fait aussi ressentir.

Leave a Reply