En novembre 2018, le Collectif Etc a construit un terrain de sport dans le quartier de la Belle de Mai, à Marseille.
Au cours de sa troisième année d’implantation dans le quartier de la Belle de Mai, le Collectif Etc a accompagné ses voisins de la Fraternité Belle de Mai dans la construction d’un équipement ludique et convivial sur un terrain attenant à leurs locaux. Un outil d’autonomisation pensé et réalisé avec un groupe d’adolescents, à destination des usagers du centre et, plus largement, des habitants du quartier. Une première phase d’ateliers a été menée entre l’hiver 2017 et l’été 2018 pour mettre au point le projet. Puis un temps fort s’est tenu à l’automne 2018 autour d’un chantier de co-construction, avec la collaboration avec le collectif espagnol Boamistura pour une intervention artistique déployée dans le cadre d’une résidence à l’Ambassade du Turfu.

previous arrow
next arrow
Slider

 

1. Au départ du projet : une rencontre dans le quartier

La Fraternité est une association d’utilité sociale implantée dans une grande bâtisse de la Belle de Mai . Elle accueille de nombreux enfants, adolescents et adultes au sein de son centre de loisirs, de ses cours d’alphabétisation et d’informatique, de ses cantines solidaires hebdomadaires et ou encore dans son jardin partagé situé sur la colline voisine des jardins de Gibraltar.

Au printemps 2017, les jardiniers de la Fraternité étaient venus nous rencontrer à l’Ambassade du Turfu et nous avaient sollicités pour les aider à reconstruire un abris extérieur sur leur parcelle de jardin partagé. A cette même période, l’immeuble mitoyen des locaux de la Fraternité venait d’être démoli, laissant place à un terrain en friche de 400m². S’en faisant l’acquéreur, la ville avait alors proposé à la Fraternité de l’occuper de façon transitoire pour y étendre ses activités. Nous avons alors eu l’envie de poursuivre notre collaboration, en pensant puis en construisant un équipement temporaire sur ce terrain.

Avec l’équipe de la Fraternité nous avons identifié trois enjeux à prendre en compte dans ce projet d’aménagement:
proposer des usages ludiques et conviviaux  aux publics qui accèderont à l’espace directement depuis les locaux de la Fraternité.
permettre aux adolescents du centre de loisir d’y organiser des évènements, en vue de récolter des fonds pour autofinancer leurs sorties et voyages.
donner un accès au lieu depuis la rue, pour le mettre à disposition d’autres structures, associations ou groupes d’habitants du quartier.

2. Les ados aux manettes de l’aménagement de leur terrain

Avec l’équipe de direction de la Frat’, nous avons proposé aux adolescents du centre de loisir, de devenir les protagonistes principaux de l’élaboration de ce projet. Au fil des mois qui ont suivi, ils ont alors occupé les rôles de commanditaires, de concepteurs, de constructeurs et enfin d’usagers et gestionnaires du lieu.
A cette même période, nous avons fait la connaissance de Julie Rodriguez et Clément Diallo, fraîchement arrivés dans le quartier pour y réaliser un service civique porté par Unis Cité. Ils nous ont proposé de s’adjoindre à la dynamique et d’accompagner le groupe d’adolescents dans la définition de leur projet. Au fil d’exercices successifs en dessin, en maquette et puis en testant des éléments directement sur le terrain, les ados ont défini une proposition qu’ils ont présenté aux usagers de la Frat’ et aux partenaires du projet.

previous arrow
next arrow
Slider

 

“Le Rin-té”, c’est le nom qu’ils ont donné à cet espace, pour lequel ils ont imaginé de multiples équipements, tels un petit terrain de sport, une cabane avec bar, une table de ping-pong, des gradins ou encore un mur d’escalade.

Image réalisée par Julie et Clément en synthèse du projet formulé avec les adolescents. Ils ont également réalisé le récit complet de l’aventure menée avec le groupe. 

A l’été 2018, nous étions dans l’attente de l’obtention des financements nécessaires pour le démarrage du chantier. Pour faire patienter les adolescents avant la sortie de terre de leur Rin-té, nous avons imaginé avec Julie et Clément, de clôturer leurs ateliers par la construction d’un premier élément de mobilier. Cette action a été soutenue par la Cantine des groupes de la Cantine du Midi et la Caravane Atelier de Yes we camp, et a donné lieu à la fabrication d’une table de ping-pong démontable, opérationnelle pour l’été.

previous arrow
next arrow
Slider

 

3. La co-construction du Rin-té

À partir de toute cette matière nous avons finalisé le dessin du projet et lancé la préparation du chantier. Pour des questions de budget, nous avons dû choisir, avec la Frat’ et les ados, les éléments qui seraient réalisés en priorité et ceux qui seraient réservés pour des évolutions à venir.

À l’automne 2018, nous retrouvions les ados sur le terrain pour démarrer la co-construction du Rin-té. Au programme, la réalisation de trois ouvrages : un petit stade de foot en terre stabilisée, un cabanon équipé de mobilier et une tribune dans la pente. Ces trois éléments ont été implantés de manière assez compacte sur le terrain, laissant les pourtours libres pour y réaliser des plantations et des ajouts futurs. Le mini-stade et le cabanon sont logés au creux des contreforts du mur d’enceinte, la tribune délimite l’espace tout en le reliant à la partie haute du terrain où se fait l’accès depuis la rue.

4. Le collectif Boamistura en résidence au Turfu

Dans leur projet, les adolescents avait aussi exprimé un désir de peindre les grands murs d’enceinte du terrain pour inscrire des messages et y apporter de la couleur. Et comme chaque année à l’Ambassade du Turfu, nous invitons des créatifs en résidence, pour mettre son savoir-faire au service de groupes du quartier, nous avons saisi cette occasion pour répondre à la demande des ados. Pour cette troisième résidence du Turfu, nous avons alors proposé au collectif espagnol Boamistura, de mettre en jeu l’un de ses outils de création ouverte sur le Rin-té.

En parallèle de la construction, le groupe d’adolescent a alors été invité à choisir un mot porteur de sens pour cet espace -“rencontre”- et à l’inscrire en très grand sur le mur du petit stade.  
previous arrow
next arrow
Slider

 

5. L’ouverture du Rin-té

Quelques semaines après la fin du chantier, le Rin-té était fin prêt ! Les adolescents l’ont fièrement dévoilé aux usagers de la Frat’ et aux voisins du quartier.

Quelques semaines après son inauguration, le terrain est peu à peu investi, les jeunes s’y retrouvent pour taper le ballon les samedi, et on espère que les barbecues et les repas en plein air se multiplieront avec les beaux jours, avec l’arrivée des premières plantations !

 

 

Un grand merci !

Aux jeunes : Daris, Kylian, Kenza, Myriam, Ryan, Akram, Mohamed, Amira et Hicham.
À Julie, la directrice du centre d’animation et Pierre-Olivier, le directeur de la Fraternité,
À l’équipe d’accueil, aux animateurs et aux bénévoles de la Fraternité,
À Catherine, défricheuse intrépide de la Belle de Mai,
À Philippe et Mickaël, marmules réservistes invités spéciaux de ce chantier,
À Louise, Mathilde, Léa, Corentin et Quentin, pour leurs précieux coups de main,
Et bien sûr aux membres de Boamistura, troisièmes résidents de l’Ambassade du Turfu : Clara, Irene, Juan et Pablo.