Voici le récit d’une virée collective automnale en Italie, des retrouvailles avec nos cousins italiens, de la découverte de plats typiques piémontais et du retour du sens de la fête dans un village haut perché dans les montagnes.

Pour une lecture en musique, nous vous recommandons de cliquer sur tous les Tadammmm qui croiseront votre lecture !

Tadammmm !

Du 22 au 28 septembre 2019, le Collectif Etc a été invité par le collectif d’architectes italien Orizzontale à Levice, dans l’Alta Langa, région du Piémont. Accompagné par l’association culturelle a.Tittolo, ils ont organisé le Ricettario, un workshop d’une semaine qui accueillait une vingtaine d’étudiants de l’école d’architecture de Turin. Nous avons décidé de compléter l’équipe en embarquant avec nous le collectif de graphistes SuperTerrain et Mikaëla Giry de Frida & Mortimer pour renforcer les rangs.

Ensemble, nous avons proposé d’impulser une nouvelle dynamique et de nouveaux aménagements pour un ancien lieu remarquable du village, aujourd’hui oublié : l’ex discothèque la Baïa Blanca.

Last september, we were invited by the italian collective of architect Orizzontale to spend, one week in Levice, Piemont, Italy. With A titolo, a cultural association, they organised a workshop with 20 students from Turin architecture school. We also decided to add new skills and variety in our team, inviting for the occasion french graphic designers Super terrain, and Mikaela Giry, from Frida & Mortimer, a professionnal sewer.
This workshop “Ricettario – Baiablanca” was a week of residence, construction and celebration, in which the old space of BAIABLANCA, the famous discotheque abandoned at Levice, was inhabited and transformed. We founded a research laboratory to study the anomaly of this space, a Mexican fazenda in the middle of the Piedmontese Alta Langa.

 

previous arrow
next arrow
Slider

 

1/7 – LE RICETTARIO – UNE RECETTE POUR DES PROJETS INCLUSIFS

Notre projet commun trouve son origine dans le cadre du programme les Nouveaux commanditaires suivit par a.titolo, et en partenariat avec le Comitato Matrice, l’organisme de gestion du plan de valorisation territoriale Valle Bormida de l’Alta Langa. La commune de Levice est un acteur essentiel dans la création de ce projet, elle a notamment proposé l’ancienne discothèque comme lieu d’intervention.

L’objectif du Ricettario, mené de front depuis plusieurs années par a.tittolo dans d’autres endroits en Italie, est d’expérimenter des pratiques collectives de transformation de lieux. Les principes fondamentaux de ce programme sont le partage d’idées et d’actions concrètes de constructions artistiques et architecturales, permettant le dialogue entre des experts locaux et internationaux avec les habitants, les élus, des étudiants, des professionnels des domaines culturels, économiques et sociaux.

Le collectif Orizzontale, épaulé par a.Tittolo, a visité le site et débuté les premiers ateliers in situ avec les habitants six mois avant la semaine de workshop. De fil en aiguille, ils ont programmé des temps de chantier en amont avec des entreprises, des groupes d’habitants et les services techniques du village. Ce temps de préparation leur a aussi permis de négocier des matériaux avec d’autres entreprises locales, devenant ainsi partenaires du projet.

 

2/7 – LE COLLECTIF ORIZZONTALE

         “Orizzontale is an architects’ collective based in Rome whose work crosses the fields of architecture, urbanism, public art, and DIY practice. Orizzontale since 2010 has been promoting projects of common relational spaces, giving form to both dismissed and unseen images of the city. These projects have represented the ground for experimenting new kinds of collaborative interactions between city dwellers and urban commons as well as occasions to test the boundaries of the architectural creation process.”

Pour info nos copains italiens ont reçu le prix « Young Architects Program YAP MAXXI 2014 » et le prix « Giovane Talento dell’Architettura Italiana 2018 » du Conseil National des Architectes ; rien que ça !

3/7 – LA BAIABLANCA – LA FÊTE AVANT TOUT

Tadammmm.

La Baïa Blanca c’était une des premières discothèques en plein air du Piémont. Ce lieu mystique a l’allure d’hacienda mexicaine, a connu un grand succès dans les années 1980-90, à l’image de beaucoup d’autres exemples, restés aujourd’hui dans un état d’abandon dans la province italienne. Fermée depuis 2007, elle était connue dans tout le nord-ouest italien et attirait chaque fins de semaine des milliers de personnes. Un afflux colossal pour le petit village de Levice, qui compte seulement 200 habitants ! Certaines interventions de réhabilitation ont déjà été effectuées avec l’aide d’entreprises locales et d’habitants liés à la cause. Aujourd’hui, ce lieu incroyable renaît petit à petit. Il propose de nouvelles fonctions et de nouveaux usages, que la société civile se réapproprie progressivement grâce à un processus de reconversion léger et durable.

 

4/7 – LE WORKSHOP – DES ATELIERS ET DES PRATIQUES VARIÉS

Levice. Baïa Blanca. Une architecture troublante née d’une anomalie spatio-temporelle ?  Le groupe d’une trentaine de personnes, constitué pour l’occasion a décidé, dès le premier jour, de raconter cette histoire, en parfaite synergie avec le lieu, ses formes, ses couleurs, son architecture, ses motifs et son emplacement providentiel à l’entrée du village.

Rapidement, nous prenons la décision de nous scinder en plusieurs groupes. Étudiants, architectes, graphistes, couturier.e.s, se mélangent en fonction de leurs affinités personnelles et de l’objectif collectif énoncé. Le but commun étant de transformer au maximum ce lieu, aujourd’hui en parfaite désuétude. Ici, repenser l’entrée et la façade de l’édifice. Là, créer de nouveaux accès à la structure centrale. En tout lieu, proposer une image conviviale et utile de cet espace.

Nous vous partageons un ensemble de photos qui exposent le processus de réalisation et le résultat de chacun des groupes, en fonction des sous espaces choisis. L’entrée, la façade principale, la cours intérieure, les tourelles, la structure métallique centrale, le bar, les mobiliers.


LA TEAM GRAPHISTE
previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Slider

 


LA TEAM TISSUS
previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Slider

 


LA TEAM ENTRÉE
previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Slider

 


LA TEAM PASSERELLE – MOBILIERS
previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Slider

 


LA TEAM SIGNAL
previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Slider

 


LA TEAM CHAMPION

5/7 – LE VERNISSAGE – LES USAGERS RÉINVESTISSENT LE DANCEFLOOR

La fin de semaine arrive à grand pas. Nous nous activons à réaliser les dernières retouches sur place le samedi, avant la présentation publique des groupes invités : Tempo Riuso, Banca del Tarifs, Rita Elvira Adamo de La Rivoluzione delle Seppie et Luigi Vitelli.

En parallèle, l’association villageoise Proloco prépare dans ses locaux le festin final pour assurer à tous une belle soirée, réunissant alors les habitants du village jusqu’ici très curieux mais toujours distants de l’espace. Au menu : pasta al ragu di cinghiale, vitello tonnato, peperoni sottolio, vino rosso de nebbiolo. L’ancien DJ de la maison nous fait l’honneur de sa présence et balance des sons tout droit sortis des années folles, laissant petit à petit la place aux jeunes !

Tadammmm

previous arrow
next arrow
Slider

 

6/6 – VERNACULAIRE & SAVOIR-FAIRE

Cette semaine intense a aussi été marquée par des découvertes culinaires de haute voltige. Les repas animés par nos hôtes, nous font voyager autour d’une table ou d’un feu entre la cuisine traditionnelle du Piémont et d’autres spécialités italiennes, et c’était magique !

“Il risotto ai funghi è un primo piatto intramontabile. C’è chi preferisce il risotto con i porcini, ma questa tipologia di funghi spesso risulta difficile da reperire e a volte dato il loro gusto intenso non sempre viene apprezzato da tutti. Vi proponiamo in alternativa una versione più delicata, alla portata di tutti, realizzata dallo Chef Fabio Abbattista che prevede l’utilizzo degli Champignon e dei funghi chiodini: due famiglie sicuramente più facili da trovare non solo in autunno ma anche durante il resto dell’anno! Il segreto di questo piatto? Sicuramente il brodo realizzato con i gambi dei funghi… come sapete qui a Giallo Zafferano non amiamo gli sprechi; sarà pur vero che i gambi sono meno pregiati ma è anche vero che racchiudono tutto il loro gusto, quindi perchè buttarli via? Allacciate il grembiule, prepariamo insieme questo cremoso e delizioso risotto ai funghi, mantecato a puntino.”

previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Slider

 

REMERCIEMENTS

Merci à nos frères et sœurs d’arme d’Orizzontale, avec qui nous continuerons notre voyage, c’est certain. Merci au village de Levice pour avoir eu l’audace il y a trentaine d’années d’accepter la réalisation de ce lieu magique et conviviale, et aujourd’hui d’envisager un projet global de réhabilitation ouvert à tous. Enfin, merci aux habitants, qui ont été au four et au moulin pendant une semaine intensive.

Merci à tous les étudiants italiens pour leurs énergies et leurs ondes positives :
Nicholas Sabena, Riccardo Angius, Mayta Olivieri, Carlotta Gerbino, Andrea Pusineri, Venetia Long, Emanuele Meloni , Valentina Jay Geraci, Paolo Bianco, Agnese Caprioli et à Valentin Bauberger et Jacopo Magrini.

Ce Ricettario a été réalisé avec la contribution de la Région Piémont, de la Fondation de France dans le cadre du programme Nouveaux commanditaires, de la Fondation CRC, grâce au soutien de Matteo Viglietta S.p.A, OM Project et Vibel Group, et avec la collaboration de Parco Culturale Alta Langa, du syndicat d’initiative de Levice et du Pianpicollo Center for Research in the Arts and the Sciences.