En mars 2017, la Ville de Miramas (13) a confié à Safran-SCU, Robins des Villes et au Collectif Etc une mission d’Assistance à Maitrise d’Ouvrage pour la programmation du réaménagement du Parc de la Carraire. L’espace, bien que délaissé depuis de nombreuses années semblait offrir un beau potentiel d’appropriations variées. Cette équipe à trois visages a alors eu six mois pour impliquer de multiples acteurs du quartier dans une réflexion active sur le devenir possible de cet espace paysager au cœur du territoire de la Carraire.

Safran-SCU était mandataire, les Robins des Villes assurait les ateliers participatifs avec les habitants, quant à nous, nous nous proposions de réaliser trois micro-aménagements transitoires afin de tester par l’usage la validité de certains éléments d’un programme émergent. Trois sites ont été choisis au cours des discussions : un ancien bassin, décaissé et transformé en pergola, une parcelle de pelouse sur lequel nous avons construit une grande table ronde, et un délaissé devant le gymnase où nous avons réalisé une aire de street work-out.

Chacun des chantiers était un prétexte à impliquer des jeunes du quartier dans une réflexion active, à valider des hypothèses d’éléments de programme, tout en annonçant de futurs travaux plus conséquents.



Ces trois chantiers réalisés et les ateliers menées par Safran-SCU et Robins des Villes ont permis de produire un ensemble de préconisations ayant valeur de plan guide. Dans ses grandes lignes, il s’agirait maintenant pour la Mairie de reconnecter le quartier avec le centre ville par des circulations douces, enrichir le pôle sportif déjà existant en installant un city-stade dans l’espace des boulistes, végétaliser le parc de façon a apporter de la fraicheur en été, aménager des espaces de convivialité, de jeux pour les enfants, de jardinage pour un premier groupe d’habitants organisé par le Centre social… et surtout, passer à la phase d’aménagement pérenne tout en continuant d’impliquer les habitants dans la transformation future de leur cadre de vie.

Les futurs maitres d’œuvre devront s’appuyer dessus pour concevoir la future restructuration de ce vaste espace.
Les marchés publics étant des mécaniques manquant parfois de souplesse, nous avons proposé à la Mairie de construire le projet en “deux couches”. Outre les préconisations spatiales, il s’agira pour la future équipe d’arriver à dissocier deux types de mises en œuvre, qui prendront forme et seront détaillées lors de l’écriture de C.C.T.P. Ainsi, il y aura d’abord l’infra, correspondant par exemple aux lots réseaux, voiries ou terrassement, qui pourront faire l’objet d’un marché traditionnel avec consultation d’entreprises dites “classiques”, qui réaliseront des travaux sur plans. Puis, la seconde couche, dite d’usage, correspondant à une partie des lots, type BBQ, aire de jeux, équipements sportifs ou jardins partagés. L’idée étant que les C.C.T.P. intègrent des dispositifs d’implication des acteurs locaux dans la mise en œuvre des travaux. Par exemple, s’il existe un lot “aire de musculation”, celle-ci devra être dessinée et/ou réalisée avec des jeunes du centre social du quartier… En multipliant les lots appartenant à cette deuxième catégorie, nous pensons que la Mairie pourra s’assurer poursuivre la construction d’un projet partagé par la multiplication d’actions situées.

Pour aller plus loin, consultez le site Architizen, développé par Safran-SCU et testé pour l’occasion sur le parc de la Carraire.

Le Collectif Etc remercie ses co-traitants Safran-SCU et les Robins de Villes pour l’aventure, la Ville de Miramas pour sa confiance et sa réactivité, le Centre Social pour sa précieuse collaboration et son soutien constant pendant nos chantiers, 13 Habitat qui a soutenu nos œuvres éphémères, tous les jeunes et moins jeunes de la Carraire qui ont participé à chacun des chantiers.