L’exposition sur Simone et Lucien Kroll à Dunkerque s’est terminée et nous sommes remontés dans ce Nord pour la démonter. Dunkerque, c’est à quelques minutes du camp de la Linière. C’est aussi le pays des Saprophytes, nos homologues du Nord. On avait parlé souvent d’essayer de passer au camp, pour voir si on pourrait s’y rendre utile. Mais les occasions ont manqué. On s’était dit que quand on remonterait démonter l’exposition, on irait porter les matériaux là-bas.

Et puis il y a eu ce mail de Cyrille Hanappe qui nous racontait qu’une équipe d’anglais nommée Tribe Lab avait passé du temps là-bas, avait projeté de construire une aire de jeu, avait réuni 6000€, mais ne pouvait finalement pas venir sur site pour faire le chantier. Ils cherchaient des gens pour reprendre le projet.

Plusieurs structures ont répondu à l’appel, PZZL, Aman Iwan, les Saprophytes, et nous. Nous avions trois jours de libre après le démontage. Les Saprophytes et Aman Iwan étaient disponibles, et puis tout est allé très vite. Ils ont passé deux jours sur place pour rencontrer les associations, la mairie, des personnes qui vivent là, et il a été convenu d’un emplacement et d’un programme. Quand on est arrivé pour nos trois jours, on avait pas vraiment de plans, et les Saprophytes avaient commencé à découper les éléments de cette grosse plateforme. Les enfants étaient survoltés, chaque fois qu’on posait un nouvel élément, il montaient instantanément dessus. Le grand toboggan a fait forte impression. Les grands s’y bousculaient alors on a ménagé des espace plus petits et moins hauts à l’autre bout pour les plus jeunes. Nous avons été très bien accueilli, nous avons parlé avec pas mal de monde, et nous leur avons souhaité à tous bonne chance pour le voyage.

On y retournera sûrement, il reste du bois et de l’énergie.

 

collectif-etc-camp-de-la-liniere-3collectif-etc-camp-de-la-liniere-1collectif-etc-camp-de-la-liniere-2  collectif-etc-camp-de-la-liniere-4 collectif-etc-camp-de-la-liniere-5

8 Comments

Leave a Reply