Le Collectif Etc s’est proposé pour organiser un workshop à l’INSA de Strasbourg, du 17 au 21 janvier 2011, ouvert à tous les étudiants de l’école, ingénieurs, architectes, et éco-conseillers. Pendant ces quelques jours, les étudiants fabriquerons des éléments de mobilier qui permettront une première appropriation du parking. Au travers de cette expérimentation d’usage, notre objectif à plus long terme est de faire prendre conscience de la possibilité d’attribuer cet espace au bénéfice des étudiants, des personnes travaillant à l’école, et du public.

1 /L’appel à idées.

La première phase en cours consiste en un appel à idées adressé aux étudiants de l’école. Cet appel à idées porte sur la conception de ces éléments mobiliers. Le règlement est disponible ici. Télécharger le règlement
Ont participé : Camille Aïssaoui, Laurent Masse, Hongyue Liu & Zifent Wei, Alice Gibaud, Eloka Som, Paul Matet, Victor Mahé, Anthony Martz, Julien Abitbol, Benjamin Guillouet, Clotilde Froment & Alice Hivernat.

2 / Le chantier.

Après leur avoir fourni les plans de sept modules de base, les chevrons, les planches de bois, les outils et les palettes, les étudiants, encadrés dans un premier temps par les membres du collectif, puis de manière autonome, ont conçu et construit 33 modules, qu’ils acheminaient au fur et à mesure sur le parking du boulevard de la Victoire, au préalable vidé de ses voitures.

3 / La vie du parking

L’ancien parking est ouvert au public. Il est temps de laisser les utilisateurs prendre leurs marques dans ce nouvel espace public.

Aujourd’hui, ces modules sont installés sur l’ancien parking. L’objectif est d’expérimenter différentes configurations de l’espace pour répondre à tous les usages. Les modules sont supports de différentes activités : des cages de foot, des gradins, une table de ping-pong, un jeu d’échecs, un awalé, une table-ardoise, une contre-bassine, des sièges de toute sorte pour se reposer, etc. Les modules sont déplacés régulièrement, au gré des envies. Une maquette miniature des modules est à disposition pour imaginer des options d’aménagement du lieu.

Il n’y a pas de configuration définitive, un simple transpalette et le tour est joué ! Comment sera cet espace dans le projet de transformation de l’INSA ? Ici les outils sont disponibles pour tester grandeur nature différentes dispositions.

Il ne reste plus qu’aux étudiants à faire vivre ce lieux, pour qu’il devienne un lieu de rencontres, d’échanges et d’expérimentations.

Nous tenons à remercier pour leur soutien, leur implication ou leur collaboration : le Directeur de l’INSA de Strasbourg, Mr. Renner, le Secrétaire Général de l’INSA de Strasbourg, Mr. Cervantes, tout le personnel de l’INSA de Strasbourg et tout particulièrement M. Arcamoni, M. Gasserth, M. Navandi, M. Vottero et M. Keith, le département architecture de l’INSA de Strasbourg et tout particulièrement sa directrice, Mme. Dupré ainsi que M. Piccon et M. Guêné, Michel Heintz (ADAM TP), la scierie Siat-Braun, M. Chenderowsky, les grands frères du Collectif 3RS, Démocratie Créative, le jardin botanique de Strasbourg, l’Institut de Science et d’Ingénierie Supramoléculaires de Strasbourg, l’entreprise Brennenstuhl, les étudiants de l’Ecole de journalisme de Strasbourg, La ville devant soi, le DNA et le 20 minutes. Et surtout les étudiants et tout ceux qui vont continuer à faire vivre ce projet : Julien Abitbol, Camille Aïssaoui, Maxence Bohn, Cédric Bouteiller, Florent Chiappero, Aude Fonlupt , Clotilde Froment, Stéphanie Gass, Louis Geisswiller, Mickaël Gueguenou, Romain Gros, Maximilien Grunig, Emmanuelle Guyard, Samuel Godin, Clémentine Gras, Costance Hagenbach, Baptiste L’Haridon, Alice Hivernat, Nicolas Jentellet, Caroline Lang, Pierre Lohou, Victor Mahé, Anphony Martz, Paul Matet, Olivier Ménard, Sacha Mollaret, Guillaume Monge, Marion Piot, Zofia Piotrowska, Eléonore Plouhinec, Benoit “Baton” Poirier, Fidinirina Radaody, Dany Saouli, Agathe Sicard, Eloka Som, Clément Talbot, Kelly Ung, Zifeng Wei

Vue Generale


9 Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.