Dans le cadre de la création d’une ZAC de recomposition du centre ville – quartier Facture – à Biganos, (Bassin d’Arcachon) la Collectif Etc a été retenu par l’aménageur Aquitanis, avec l’équipe de maîtrise d’œuvre urbaine et de coordination paysagère, architecturale et technique pour une mission de concertation sur le quartier. L’équipe est constituée de l’agence Trouillot Hermel (mandataire – paysagiste), 2:pm architectures (architectes), Flavien Bézy Urbaniste, Ingérop et Laborde Lansard Géomètre.

Nous avons réalisé ce projet sur deux résidences in situ avec l’équipe de graphistes de Superterrain, basée à Nantes. Nous avons proposé ensemble de construire un lieu de vie public et immédiat au cœur de Biganos pendant la conception de l’équipe de maîtrise d’œuvre.

Nous voulions impliqué un maximum de forces vives locales dans ce projet. Les associations, les écoles, le centre social ont été sollicité ainsi que la ville de Biganos, qui s’est activement impliquée par l’intermédiaire de ses services techniques, urbanisme, associatif et scolaire.

Collectif_etc_Vue_aerienne_ZAC

LA MAISON DES CHANTIERS

1/ Un lieu central de rassemblement ouvert à tous

Jpeg

Pour la première année d’étude complémentaire de la ZAC, nous avons proposé de construire rapidement et avec l’aide des habitants et des acteurs locaux, un lieu de rassemblement au cœur de la future ZAC. Cette “maison des chantiers”, ouverte à tous, accueillera des usages variés à destination des habitants, des associations, de la ville de Biganos, de l’aménageur et des futurs constructeurs.

L’objectif est de créer un espace à la fois de convivialité et de travail qui accompagnera les transformations urbaines tout au long du projet de la ZAC. La “maison des chantiers” a accueilli les réunions et ateliers publics. C’est un lieu d’information, d’échange et de débat, à destination des riverains mais aussi des passants et des habituels absents de la concertation, en s’ouvrant largement sur l’espace public. Nous souhaitons en faire un espace appropriable par tous.

La démarche est accompagnée d’événements conviviaux et festifs (concerts, repas partagés, expositions, …). se construisant petit à petit, au fil des résidences et temps forts. Deux chantiers ouverts ont déjà été réalisés et d’autres sont à venir.

2/ Un lieu de ressources et d’expérimentation

Cette maison des projets a aussi pour ambition de devenir un lieu ressource pour les projets à venir. Ce sera un espace de réflexion et d’information à la fois sur les démarches de recyclage et de réemploi valorisant les matériaux disponibles sur site, et sur les savoir-faire et les matériaux durables et locaux, qui contribuent notamment à l’identité locale.  Des études et workshops d’expérimentations constructives devraient y être menés par Craterre / Amaco (Pôle de recherche, de pédagogie et d’animation autour des matériaux et des savoirs-faire, partenaire du chantier) pour valoriser l’emploi de la terre et du sable locaux dans la construction des futurs bâtiments.

 

3/ Un lieu évolutif

Collectif_Etc_Schema_Biganos_2

Son emplacement est déterminant pour la dynamique de la démarche et son ancrage dans le quotidien. Nous avons choisi ensemble un espace délaissé au pied du château d’eau, emblème de l’entrée de ville de Biganos, à proximité du futur cœur du quartier, et à l’articulation d’un jardin aujourd’hui privé, dont la réouverture au grand public symbolisera le début d’une intervention sur le territoire.

Première pierre, symbole du lancement de la démarche, la “maison des chantiers” prendra d’abord la forme de macro-mobilier offrant un espace abrité et permettant les premiers usages et dynamiques autour du projet. Elle sera ensuite “augmentée”  pour devenir une halle d’expérimentation et d’exposition, et pérennisée comme espace commun / partagé pour le quartier et la ville. À terme cet équipement pourra s’étendre et s’ouvrir sur le futur parc, au pied du château d’eau, conservant l’esprit d’un lieu au service des dynamiques locales.

 

 

LES RÉSIDENCES

1/ Septembre – 2 semaines

A – Le réemploi comme fil rouge

shémas-récup-biganos-en-800-de-large

Nous voulions réaliser une construction dont les composants seraient issus de la récupération, du dons ou du partenariat local. Ainsi, la mise en œuvre de cet élément architectural s’est fait au fur et à mesure, en fonction des matériaux disponibles.

. Les services techniques de la ville de Biganos nous ont donné de la terre de remblais pour le nivellement du sol, d’anciens pavés autobloquants des trottoirs de la ville pour les fondations et des fermettes métalliques provenant d’une ancienne halle pour la toiture.

. Le bois d’oeuvre, du pin maritime, provient d’une scierie locale, tandis que les palettes utilisée en soubassement proviennent d’une entreprise bordelaise qui les répare pour les remettre en circulation.

. Le bardage et la porte coulissante de l’entrée du bâtiment proviennent d’une ancienne grange, en cours de démolition pour Aquitanis. Une entreprise est donc venu déclouer les planches et démonter les deux grandes portes. Nous avons aussi récupérer toute la quincaillerie originale.

. L’argile utilisé pour la fabrication d’un banc en pisé a été donné par la Briqueterie de Biganos toujours en activité. Les graviers/cailloux/sable proviennent des stocks d’une entreprise de BTP, située à quelques mètres de nous, opérant sur la transformation du parking de la gare de Biganos.

. Les copeaux utilisés pour la finition du parvis ont été donné par l’usine locale Smurfit, dont ce matériaux participe à la fabrication de ces produits.

B – Modularité et réversibilité

Collectif_etc_Schema_Biganos

Ce bâtiment d’une quarantaine de m2 ayant une durée de vie limitée, nous l’avons pensé comme démontable, déplaçable et réversible. Dans cette optique, les murs sont un assemblage de plusieurs modules, déplaçables par éléments et réutilisables.

> Le journal local TVBA a réalisé une courte vidéo pour présenter du projet :  http://www.tvba.fr/videos-2/societe/biganos-bigre-chantiers-zac-2015.html

 Collectif_Etc_Bigre-11

Collectif_Etc_Bigre-9

Collectif_Etc_Bigre-8

Collectif_Etc_Bigre-7

Collectif_Etc_Bigre-2

Collectif_Etc_Bigre-3

Collectif_Etc_Bigre-4

Collectif_Etc_Bigre-5

Collectif_Etc_Bigre

Collectif_Etc_Bigre-10

2-Collectif_Etc_Bigre-10

Collectif_Etc_Bigre-2

Collectif_Etc_Bigre

2/ Première activation du lieu – novembre – 1 semaine

L’objectif principal de la semaine : inviter différents publics à venir participer à des ateliers organisés dans la maison des chantiers : construction de mobilier, travaux complémentaires dans BIGRE, mise en place de panneaux d’information, construction de nouveaux modules… Nous avons reçu l’école Jules ferry, l’association “Le phare de Leyre”, le centre social “L’encrier” et la maison des jeunes de Biganos.

En parallèle, nous avons initié une action sur le périmètre de la ZAC, en dehors de l’espace de BIGRE. 3 modules satellites ont été installés sur 3 espaces marquants de la futur ZAC. Ils incitent au questionnement sur le futur de ces espaces et offrent des usages d’assises et de repos, le temps que les futurs travaux démarrent. Ils reprennent le modèle constructif des modules composant BIGRE. Une signalétique identique y est aussi installée créant ainsi un lien visuel entre toutes ces installations disposés sur le territoire de la ZAC.

Flyer_Etc_Post

2-Collectif_Etc_Bigre-2 2-Collectif_Etc_Bigre-3 2-Collectif_Etc_Bigre-4 2-Collectif_Etc_Bigre-6 2-Collectif_Etc_Bigre-7 2-Collectif_Etc_Bigre-8 2-Collectif_Etc_Bigre-9 2-Collectif_Etc_Bigre2-Collectif_Etc_Bigre-11

Remerciements à la ville de Biganos et plus particulièrement aux services techniques avec M. Iparaguirre, au service urbanisme et à Mme Bappel. Un big up pour la team Superterrain, toujours au top. Merci à nos invités de marques sur ce chantier : Cécile Caffier, Pauline Sémon et David Pistre pour leur énergies et leur savoirs sur l’architecture de terre. Merci à nos collaborateurs de la maîtrise d’oeuvre pour les moments passés sur le chantier autour de croquis, bières et pizzas. Merci à John Stritt pour son sang froid et pour nous avoir fait confiance.  À Yannick, Caroline et son mari : des Boiens impliqués avec un cœur inégalable. Une dédicace au primeur de Biganos, pour son plateau de fromages et ses confidences ! Merci aux associations locales et aux curieux, que nous aurons plaisir à recroiser lors de notre retour à Biganos, on l’espère !

2 Comments

  • MERIGOU dit :

    Bonjour
    ce principe de co-conception est très intéressant. Auriez-vous le cahier des charges à partir duquel vous avez été retenu? Cela pourrait être une source d’inspiration pour nous. D’avance merci. M MERIGOU Ville de Paris Chef de projets de conception de jardins.

  • Rodeff Nicolas dit :

    Bonjour,
    Je rebondis sur le commentaire de M. Merigou, actuellement en pleine réflexion sur un espace urbain éphémère (le temps de travaux ANRU) je cherche à monter un appel à projet / cahier des charges à visé d’un collectif comme le votre. Je serais donc également preneur d’informations.

    Nicolas Rodeff,
    Chargé de mission gestion urbaine de proximité au Blanc-Mesnil

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.